Il n’y a pas d’amour comme le premier, ni de gin comme le second.